Menu
Produit

Quelles sont les particularités de la formulation des soins pour enfants ?

Pourquoi des produits de soins pour enfants ?

« Après avoir sillonné les allées des grandes surfaces, pharmacies et autres magasins à la recherche de produits cosmétiques sains adaptés à la peau sensible de ma fille (de 5 ans à l’époque), j’ai compris que c’était peine perdue ! A cet âge-là, nos chères têtes blondes ont encore la peau immature et fine, même si elle est moins délicate que celle des bébés !

Les produits pour les « grands » sont souvent trop agressifs pour eux et utiliser des produits pour « bébé » ne leur convient plus. Me voilà alors lancée dans l’aventure de la création de ma propre marque de soins destinée aux enfants entre 3 et 11 ans : Moment. Des produits pensés et développés pour que nos enfants deviennent plus autonomes et acquièrent les bons réflexes d'hygiène en toute simplicité.

J’ai alors travaillé avec un laboratoire cosmétique sur des formules sur-mesure pour créer des produits de soin naturels, doux et VRAIMENT adaptés à la peau des enfants ! Pour bien comprendre, la démarche des produits Moment, j’ai voulu en collaboration avec notre laboratoire, vous présenter les spécificités et les contraintes de développement des produits de soins pour enfants ».

Que dit le laboratoire ?

Ayant déjà participé à la rédaction du précédent article de Moment, nous avons souhaité poursuivre l'exercice avec Audrey en parlant cette fois-ci, des contraintes liées aux développements des produits pour enfants de 3 à 11 ans.

Chez Global Beauty Consulting nous accompagnons les marques cosmétiques afin de répondre aux spécificités de leur(s) cahier(s) des charges. Et c’est ce que nous avons fait avec Moment qui développe des produits sains destinés aux enfants de plus de 3 ans. Car oui, la formulation de ces produits est quelque peu différente de celle des produits pour adultes !

Avant de rentrer dans les détails, voici un petit zoom sur les principales caractéristiques de la peau des enfants.

Deux grandes différences existent entre la peau des enfants et celle des adultes :

  • Leur épiderme, c’est-à-dire la couche superficielle de la peau, est bien plus fin et bien moins pigmenté.
  • Le film hydrolipidique et le ciment intercellulaire sont beaucoup plus fragiles. Ces derniers sont un mélange d’eau et de gras à la surface de la peau. La phase aqueuse provient principalement de la sueur et de l’eau des couches profondes de la peau. Quant à la phase huileuse, elle est liée au sébum et permet principalement de retenir l’eau.

De ce fait, la peau de nos enfants ne peut pas encore combattre complètement les agressions extérieures tels que les changements de températures ou encore la pollution environnante…pour plus de détails, vous pouvez retrouver l’article de Moment sur ce sujet juste ici.

Mais alors quelles sont les particularités de la formulation des produits pour enfants ?

Comme vous avez pu le lire dans le précédent article de ce blog "Comment développer un produit cosmétique ?" , la première étape du développement consiste au sourcing des ingrédients pour créer la formule.

Lors de cette étape, nos formulatrices doivent porter une attention particulière à ce l’on appelle la marge de sécurité. Une marge de sécurité est un calcul déterminant le pourcentage maximum possible d’un ingrédient dans un produit cosmétique, c’est un chiffre strict à prendre en compte lorsque que l’on crée des produits pour les plus jeunes.

Mais ce n’est pas tout ! Les produits finis doivent être sans allergène étiquetable. En cosmétique, il existe 26 allergènes étiquetables identifiés qui ne doivent pas figurer sur la liste des ingrédients des produits cosmétiques pour enfants. Néanmoins, ils peuvent être présents dans le produit mais à une dose infime et imperceptible, ce qui les rend donc « non étiquetables ».  La présence de chaque allergène doit être inférieure à 0,001% pour les produits non rincés et 0,01% pour les produits rincés.

Enfin, le choix du parfum demande une précaution supplémentaire. En effet, il a été démontré par le Comité Scientifique Européen pour la Sécurité des Consommateurs (CSSC) que 1 à 3% de la population européenne est sujette à des réactions allergiques provenant des parfums dans les produits pour adultes. C’est pourquoi il est donc d’autant plus important de veiller à ceux contenus dans les cosmétiques pour enfants. C’est ainsi que la mention H317 relative au règlement CLP (classification, étiquetage et emballage des produits) est fortement non-recommandée dans les produits pour enfants. Cette mention est une phrase de risque indiquant que l’ingrédient peut provoquer une réaction allergique.

Une fois les ingrédients rigoureusement sélectionnés, nos formulatrices vont pouvoir développer le produit. Plusieurs échanges et soumissions de produits seront réalisés jusqu’à la validation de la formule optimale.

Le projet arrive ensuite entre les mains du pôle réglementaire.

Il est grand temps que les chargé(e)s réglementaires s’assurent que le produit est bien conforme aux réglementations et que son utilisation soit sûre pour la santé humaine.

Pour cela, les produit vont être soumis à différents tests OBLIGATOIRES :

  • Pré-évaluation : valide la formule et les matières premières selon la cible (en l’occurrence ici les enfants de 3 à 11 ans) par les calculs de marges de sécurité.
  • Test microbiologique : permet de valider l’efficacité des conservateurs.
  • Test d’innocuité cutané (patch test) et oculaire : vérifie qu’il n’y a pas de réactions sur la peau après l’application du produit. Il est réalisé sur 20 volontaires. En l’occurrence pour des produits pour enfants, il va de soi qu’ils ne seront pas testés sur eux ! C’est pourquoi, ces 20 volontaires seront des adultes ayant une peau sensible afin de se rapprocher au mieux de la peau des enfants. Le test d’innocuité oculaire quant à lui prouve l’absence de risque pour les yeux des consommateurs en cas de contact avec le produit.
  • Test d’usage et/ou d’efficacité : permet de valider d’une part les allégations liées à chaque produit et d’autre part l’innocuité. Ce dernier est le seul test obligatoire pour des produits destinés aux enfants et qui ne l’est pas pour des produits adultes. Il évalue la réaction cutanée après des applications répétées (pendant 28 jours) dans une situation normale d’utilisation du produit. Tout comme le patch test, le test ne sera pas fait sur des enfants mais sur des adultes avec une peau sensible. Il se réalise sur un panel d’environ 20 personnes.
  • Evaluation toxicologique : réalisée par un toxicologue. Ce dernier évalue les tests, la formule, le pack et tout ce qui constitue le produit cosmétique.

L’ensemble de ces tests vont permettre de constituer le Dossier d’Information Produit qui sera conservé 10 ans à partir de la date à laquelle le dernier lot du produit cosmétique a été mis sur le marché.

Vous connaissez à présent les grandes spécificités de la création des produits pour les plus jeunes. Nous espérons que cet article vous aura plus ! Nous tenons à remercier Audrey pour sa confiance dans ce partenariat cosmétique tant sur le développement des produits Moment que sur la rédaction de cet article !

Article rédigé par notre laboratoire Gobal Beauty Consulting

Crédit photo : Personnes photo créé par freepik - fr.freepik.com

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire